Le mot de la présidente

Une nouvelle année s’achève, une 5° vague Covid est là. Tout l’enjeu est de maintenir l’équilibre entre la sécurité des personnes accompagnées, la qualité de l’accompagnement et le désir de chacun de vivre le plus « normalement » possible. Maintenir les fêtes de Noël tout en limitant les brassages et en respectant strictement les gestes barrière. Les décisions de l’Adapei88 permettent d’aller dans le bon sens.

Depuis plusieurs mois, l’association met toute son énergie à écrire un nouveau Projet Associatif qui donnera sens à tous les projets pour les 5 années à venir. Tous les acteurs ont été sollicités, la participation a été importante, représentant tous les établissements et services, tous les âges. Cela semble être le reflet des besoins, des attentes et des peurs de tous. L’Adapei88 n’est pas une association avec une majorité d’avis unique ; tous les avis ont trouvé leur expression.

Les personnes accompagnées ont fait part de leurs peurs : peur de ne pas « réussir sa vie », peur de perdre son travail en ESAT, son logement, ses revenus, peur de la solitude, peur du médecin et de vieillir. Les personnes qui vivent dans les différentes maisons d’accompagnement partagent leurs difficultés liées au poids du collectif.

Les réponses aux questionnaires « Familles » reflètent des avis contrastés sur l’envie de rester dans l’établissement toute la vie, sur le besoin d’entrer dans le monde ordinaire et ceux qui le souhaitent précisent le besoin d’accompagnement indispensable. Une majorité des familles exprime le besoin d’améliorer les soins et le suivi en santé et l’attente d’un accompagnement pour la fin de vie. De nombreuses réponses évoquent la crainte de ne pas trouver de place dans un établissement au moment voulu, de subir un effet « filière » et d’être « enfermés dans un système ». Un constat partagé : le désarroi à l’âge de la retraite quand il faut préparer la suite.
L’Adapei88 a déjà commencé à faire évoluer ses pratiques d’accompagnement. Avec l’ambition et la volonté de rapprocher les statuts des salariés et des travailleurs, des changements s’opèrent à partir de janvier 2022 :
– Mutuelle harmonisée
Les salariés bénéficient depuis janvier 2016 d’une mutuelle obligatoire avec participation de l’employeur. Il a été décidé d’étendre ce régime à l’ensemble des travailleurs en ESAT, parce qu’ils contribuent aux bons résultats des ESATs
– La Prime Exceptionnelle de Pouvoir d’Achat (PEPA)
Elle sera versée aux travailleurs en Esat bénéficiant d’un contrat de soutien et d’aide par le travail. Il s’agit d’une décision du Conseil d’Administration de l’Adapei88.
– Les médailles du travail
Afin de donner la même importance aux médailles du travail des salariés et des personnes accueillies en ESAT, l’Association a fait le choix d’organiser une cérémonie de remise qui sera commune. Elle aura lieu le 03 mars 2022 au Centre des congrès d’Epinal.
– L’organisation du temps de travail se rapproche du monde du travail :
Depuis le 30 avril 2008, le travail est organisé sur 35h50 par semaine dont 4 heures de soutien et 1h50. Cependant, la durée légale maximale de travail ne doit pas dépasser 35 h. Les travailleurs ont été consultés pour qu’ils puissent proposer des modalités d’organisation nouvelles prenant en compte ce cadre légal. Leurs propositions ont été présentées au conseil d’administration qui en a retenu une, qui sera appliquée dans tous les ESATs : la réduction du temps de travail de 50 minutes se fera en une fois, le nombre de jours de congés sera de 9 par an et les jours de congés pour « évènement familiaux » seront identiques aux salariés de l’Adapei88 conformément à l’accord « Congés 2020 »

Une nouvelle année va débuter. Je souhaite à chacun d’entre vous de trouver des réponses à vos besoins et vos envies et de trouver les moyens de surmonter vos peurs.

Belle année 2022

Sylvie Renaud

Présidente de l’Adapei88